WAARP R66 3.4.0

DEUXIEME ITERATION MAJEURE

LOGO BLACK WAARP

Notes de version de la Mise à Jour Waarp R66

Pour commencer, la version 3.4.0 de Waarp R66 est la deuxième itération majeure de Waarp R66 depuis le début de l’année. Elle apporte ainsi, deux nouvelles fonctionnalités :

  • Tout d’abord, le support du protocole ICAP pour déporter certaines vérifications des
    fichiers transférés sur des serveurs compatibles
  • Puis l’ajout d’un identifiant unique associé au fichier transféré et conservé de rebond en rebond (followId)

Egalement, elle comporte plusieurs évolutions, correctifs, et optimisation d’utilisation des ressources système.

Support d’ICAP

De plus, une nouvelle tâche nommée ICAP a été créée afin de permettre l’échange avec un serveur répondant à la norme RFC 3507 dite ICAP.
Elle permet de transférer le contenu du fichier vers un service ICAP via une commande RESPMOD et d’obtenir la validation de ce fichier par le service.

Ainsi, cette tâche peut être utilisée par exemple pour effectuer des contrôles antivirus sur les fichiers, ou pour d’autre filtrages de sécurité en utilisant
des serveurs compatibles ICAP.

D’ailleurs, consultez la documentation pour en savoir davantage en cliquant ici.

Identifiant follow

Ensuite, concernant les transferts, une nouvelle fonctionnalité permet de gérer le suivi fin des retransferts (rebonds entre plusieurs serveurs R66). Cette option positionne un champ dans la partie information de transfert de la forme suivante : {"follow": numeroUnique} pour le premier transfert et les transferts suivants récupèreront ainsi cette information nativement.

Notons que cette option est active par défaut, ainsi, pour la désactiver, il faut préciser l’option -nofollow.

Enfin, l’interface REST v2 intègre l’option de recherche par followId (GET /v2/transfers/?followId=number). number étant possiblement un entier long, il est conseillé de le manipuler en chaîne de caractères.

 

Réduction des logs au démarrage

Il faut savoir que l’initialisation de la librairie d’écriture des journaux génère parfois des logs au démarrage qui peuvent être évités (en conservant les avertissements et les erreurs) via l’ajout dans le fichier de configuration logback.xml les paramètres suivants en tête des options :

<statusListener class="org.waarp.common.logging.PrintOnlyWarningLogbackStatusListener" />

Configuration par défaut

Afin d’optimiser les transferts de données et l’utilisation des ressources systèmes, les valeurs par défaut de certaines options de configuration ont été modifiées :

  • En premier, la limite d’utilisation de la bande passante globale par défaut (option globallimit) est montée à 100 Gbps.
  • Puis, la limite d’utilisation de la bande passante globale par connexion (option sessionlimit) est montée à 1 Gbps.
  • Et pour finir, la valeur par défaut de la RAM maximale utilisée par les services WEB et REST a été abaissée à 1 Go (au lieu de 4Go).

Ces modifications s’accompagnent de nombreuses optimisations dans l’utilisation de la RAM.

Liste des changements

Nouveautés
  • L’assignation d’un identifiant de suivi aux transferts
  • L’interface REST v2 intègre l’option de recherche par identifiant de suivi
  • Le support d’ICAP
Améliorations
  • L’augmentation des limitations de bande passante par défaut.
  • La diminution de la RAM utilisée par les services HTTP et REST des serveurs Waarp R66.
Correctifs
  • La possibilité de supprimer les logs d’initialisation de la librairie d’écriture des logs
  • La diminution de l’empreinte mémoire pour le cas des clients simples et diminution de la mémoire côté serveur pour les parties Web et REST.
  • Et donc, si aucun argument -Xms n’est passé à la JVM lors du démarrage, la valeur par défaut de la JVM s’applique (en général 4Go).
  • Puis, la prise en charge correcte du filtrage par expression régulière dans le file watcher (il était impossible de filtrer juste sur le nom d’un fichier situé dans un sous-dossier).
  • Certaines commandes ne fonctionnaient plus suite à un bug sur les logs.
  • Mise à jour des dépendances externes

Mise à jour

Pour conclure, cette nouvelle version est complètement compatible avec les versions 3.x et ne nécessite aucune manipulation particulière pour la mise-à-jour.

Donc la procédure standard peut être suivie.

Liens

Chaque actualité (mise à jour, corrective) est proposée sur notre site internet, pour nos clients dès que possible. L’entreprise Waarp s’assure que vous puissiez retrouver l’intégralité des nouveautés et constitutions de chaque mise à jour. Ainsi, il vous est possible d’émettre des comparatifs par rapport aux versions précédentes. Nos techniciens experts en leur domaine s’assurent que l’expérience Waarp se passe dans les meilleures conditions possibles.
Dans cette section, retrouvez l’ensemble des informations correspondantes à Waarp R66, Waarp Gateway, et Waarp Manager.